Conserver le vin

Le vin se bonifie avec le temps, dit-on. Cette idée reçue n'est que partiellement vraie : certains vins ne supporteront pas une conservation trop longue et doivent être bus assez vite ; d'autres sont des trésors à conserver pieusement, à l'abri de la lumière, de la chaleur, du bruit… pour pouvoir les savourer quelques décennies plus tard…

Mais comment identifier un vin de garde, et combien de temps le conserver ?

Qu'est-ce qu'un vin de garde ?

Conserver

Un vin de garde est un vin qui a la capacité d'être conservé longtemps et qui doit s'améliorer dans le temps. Pour bien vieillir, le vin aura besoin de bonnes conditions de conservation, une bonne cave à vins, mais aussi de qualités qui lui sont propres : il doit posséder une structure stable et puissante, tannins et acidité doivent être bien présents et de façon équilibrée. La lecture de l'étiquette, avec les mentions « grand cru » ou « grand vin », ne suffit pas à identifier un vin de garde. On considère parfois qu'un vin capable de se maintenir entre un et trois jours après l'ouverture de la bouteille a des chances de devenir un potentiel vin de garde. Mais c'est la dégustation d'un professionnel, une dégustation ayant pour but l'analyse de la composition du vin, qui permet véritablement de savoir qu'un vin a un potentiel de bonification dans le temps et s'il fera un bon vin de garde.

Les experts d’Auchan ont identifié pour vous les vins à conserver qui émerveilleront vos papilles dans quelques années. D’autres ont été identifiés comme étant des vins prêts à boire ou pouvant être conservés, à vous de voir si vous résistez à la tentation.

Comment savoir si un vin est à son apogée ?

Une fois un vin de garde identifié, encore faut-il pouvoir définir son potentiel de garde ! Car, après un certain temps, le vin perd de ses qualités et de son bouquet, et les tanins s'amenuisent : il est donc essentiel de consommer les vins dans leur phase d'épanouissement et non le plus tard possible. On ne sera que rarement déçu par un vin consommé trop tôt, on sera par contre grandement contrarié d'avoir ouvert une bouteille trop tard.

La conservation d'un vin dépend essentiellement de son origine géographique (terroir, climat, cépage), de sa nature (rouge, blanc, rosé, moelleux) et de sa constitution (tanin, acidité et alcool). Quant à la durée de conservation, elle est difficile à définir, et, pour savoir réellement si un vin a atteint son apogée, il vous faut le goûter régulièrement, tous les six mois ou un an selon votre expérience en la matière.

Combien de temps conserver un vin de garde ?

Si cette question ne connaît pas de réponse certaine, il est néanmoins possible de donner une estimation de la durée de garde de certains vins. Il s'agit néanmoins de dates de conservation approximatives, qui ne vous mettront à l'abri d'aucune surprise, qu'elle soit bonne ou mauvaise !

  • Les vins de Bordeaux : ce sont des vins équilibrés et harmonieux qui se boivent généralement entre 5 et 10 ans.
  • Les grands Bordeaux : ces grands vins se gardent entre 10 et 20 ans, parfois plus pour les grands crus très réussis.
  • Les vins de Bourgogne se conservent entre 8 et 10 ans, et les grands vins de Bourgogne entre 10 et 20 ans.
  • Les vins de Cahors à la structure riche ont une garde entre7 et 10 ans.
  • Les Côtes de Provence se gardent entre 3 et 4 ans. Certains rosés, comme le Bandol, vieillissent bien.
  • Les vins de Loire vieillissent assez bien, entre 5 et 10 ans.
  • Les vins du Jura se gardent 7 ans en moyenne.
  • Les Côtes du Rhône se gardent environ 5 ans, mais certains vins, Côte-Rôtie, Condrieu, Hermitage, vieillissent bien jusque 10 ou 15 ans.
  • Les champagnes sont quant à eux généralement commercialisés au moment propice à la dégustation.

Retrouvez une sélection de vins, champagnes et whisky sur Auchan.fr

Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies