Vos courses chargées dans votre coffre Vos courses livrées à domicile
Catalogues Carte de fidélité Auchan&Moi
Service Client 03 5930 5930 (appel non surtaxé)
Foire aux questions Contactez-nous
Guides Maison déco
Choisir son oreiller Choisir son linge de lit Choisir sa couette Guide des tailles linge de lit Bien choisir son canapé Bien choisir sa literie Bien choisir son lit enfant Bien choisir son lit bébé

Maison déco

Bien choisir son oreiller

Naturel ou synthétique ? Fibres siliconées ou microfibre ? Latex ou mousse visco-élastique ? Ferme, extra ferme ou moelleux ? Carré, rectangulaire ou ergonomique ? Pas facile de trouver l’oreiller idéal, celui qui correspond vraiment à vos attentes ! Alors lisez bien notre guide, vous y trouverez la réponse à toutes vos questions !

Le garnissage

Il existe 4 grands types de garnissage : naturel (le mélange plumes et duvet est le plus courant), synthétique (fibres polyester), latex et mousse visco-élastique à mémoire de forme. Quel que soit votre choix il est recommandé de changer vos oreillers tous les 2 ans environ, pour avoir toujours un excellent maintien de la nuque et des cervicales.

Le garnissage naturel

Luxueux, moelleux et léger, le garnissage naturel est aussi très sain car il « respire » (il évacue l'humidité accumulée pendant la nuit). Il se compose d'un mélange (en proportions variables) de plumes et de duvet : celui-ci est plus léger, aéré et volumineux que les plumes, donc plus son pourcentage est élevé plus l'oreiller est gonflant et moelleux. Un oreiller naturel est donc douillet en hiver et frais en été.

A NOTER
Ces plumes et duvets font l'objet d'un nettoyage extrêmement rigoureux et ils sont très souvent traités contre les allergies. Un oreiller naturel se tasse moins vite qu'un synthétique, il vous apporte un soutien plus régulier dans le temps.

Le garnissage synthétique

Léger, facile à vivre, anallergique, il est composé de fibres polyester. Les fibres creuses contiennent de l'air, ce qui les rend légères et gonflantes. Les fibres creuses siliconées ont un toucher proche du garnissage naturel (les fibres glissent les unes sur les autres comme un duvet). La microfibre offre un gonflant similaire à celui du duvet, elle est particulièrement douillette et confortable. Le latex

Doté d’une élasticité naturelle, le latex vous offre un soutien très enveloppant. Il est aussi très sain, aéré et naturellement anti-acariens et antifongique. Il se prête à des fabrications de formes diverses, en particulier pour les oreillers ergonomiques, et il conserve bien sa forme dans la durée. La mousse visco-élastique à mémoire de forme

C'est un matériau thermo-sensible qui réagit à la chaleur de votre corps et possède la faculté de prendre la forme exacte de votre nuque pour un confort optimal. Il allège les points de pression au niveau du cou et des épaules (ce qui procure une excellente détente), tout en soutenant confortablement la tête et les cervicales.

BON À SAVOIR
Un oreiller en mousse visco-élastique peut sembler ferme quand on y pose la tête mais très rapidement il s'assouplit et en épouse parfaitement les contours.

Oreiller ferme ou moelleux ? gonflant ou plat ?

Tout dépend de votre morphologie et de vos habitudes de sommeil.Un oreiller plutôt ferme est conseillé aux personnes fortes. Pour les autres, optez pour un oreiller gonflant et ferme si vous dormez sur le côté, plus souple ou ergonomique (en forme de vague) si vous dormez sur le dos. Et si vous dormez sur le ventre il vous faut un oreiller plat. Dans tous les cas choisissez un oreiller bien malléable qui épousera la forme de votre cou pour vous éviter les mauvaises torsions. Et si vous souffrez du dos, des épaules et/ou du cou optez sans hésiter pour un oreiller ergonomique, qui vous procurera un maintien optimum des cervicales et donc une détente maximum.

L'enveloppe

Sa qualité est très importante car elle doit empêcher le duvet ou les fibres de s’échapper. Son tissage doit donc être très serré. Pour un oreiller naturel l’idéal est une enveloppe en percale au tissage hyper serré. Et préférez le pur coton, qui permet à votre oreiller de « respirer » et à l’humidité de s’évacuer.

Les traitements

Une grande partie de nos oreillers sont traités contre les acariens et/ou les bactéries. Ces traitements sont appliqués sur l’enveloppe et/ou le garnissage et restent efficaces même après de nombreux lavages.

PRONEEM : traitement naturel anti-acariens et antifongique. Hypoallergénique et biodégradable, à base d’actifs naturels issus de l’agriculture biologique, il empêche le développement des acariens et les élimine durablement.

GREENFIRST : traitement naturel à base de plantes (lavande, citron, eucalyptus). Sans danger pour la peau et d’une grande efficacité contre les acariens.

ALLERBAN (Dacron) : anti-acariens, anti-bactéries et anti-moisissures, il empêche la prolifération des acariens, responsables de certains problèmes respiratoires (asthme par exemple) et lutte contre le développement des bactéries et moisissures pour une hygiène maximale.

SANITIZED : anti-acariens, anti-bactéries et anti-moisissures, il agit efficacement contre la prolifération des bactéries et des moisissures responsables des mauvaises odeurs et lutte efficacement contre les acariens en créant un milieu hostile à leur développement.

AEGIS : anti-acariens, anti-bactéries et anti-moisissures, son principe actif est intégré directement au cœur de la fibre pour une protection permanente. Pas de migration vers la peau, ni de rejet dans l’environnement.

A SAVOIR AUSSI
Les acariens ne résistent ni au soleil ni aux températures inférieures à 15°, et une lessive à 60° les détruit complètement. Aussi les meilleurs moyens de les éviter restent l’aération quotidienne de la chambre et des Oreiller, le lavage fréquent du linge de lit, le lavage annuel ou bi-annuel des oreillers et une température modérée dans la chambre.

L'entretien de votre oreiller

Tous les oreillers naturels et synthétiques sont lavables en machine et passent au sèche-linge, en respectant bien les recommandations du fabricant. Il est recommandé de les laver fréquemment, tous les trimestres environ. Et pour une hygiène totale pensez à utiliser une housse de protection sous votre taie d’oreiller. Utilisez peu de lessive et pas d’assouplissant. Le séchage au sèche-linge est vivement recommandé car il est impératif que votre oreiller soit totalement sec avant de le réutiliser (pour un oreiller naturel mettez une balle de tennis dans le tambour, pour « casser » les boules de duvet humide)

ATTENTION
Dans le cas des oreillers en latex et en mousse visco-élastique seule la housse de protection est lavable.
Publicité
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.  Pour en savoir plus et paramétrer les cookies