Fruits et Légumes

1. La sélection chez Auchan

Chez Auchan, la sélection des produits commence par la variété. L’enseigne privilégie l’origine France et les circuits courts afin de réduire les stocks, permettant ainsi de garantir l’ultra fraîcheur des produits. La priorité est donnée à la production locale et au terroir dont 60 % des produits sont issus.

L’acheteur

Il travaille par lignes de produits pour garantir leur goût. A partir d’un cahier des charges précis, les fruits et légumes sont testés avant d’être agréés. Ainsi, certaines variétés de pommes de terre, non gustatives, ne sont pas retenues par l’acheteur et ne sont pas vendues au rayon Fruits et légumes.

Sélection auchan fruits legumes

Le terroir

Zoom sur la pomme du Limousin AOP : elle est produite, triée et conditionnée dans les départements de la Corrèze, de la Creuse, de la Dordogne et de la Haute-Vienne. A l’origine, les pommiers du Limousin originaires de Turquie et d’Iran ont été importés en France par les Romains. Ils se sont alors très bien adaptés au Limousin qui présente des caractéristiques de hauts plateaux comparables à celles de leur région natale. A la fin du 19e siècle, il est signalé que les Pommes du Limousin sont dotées de qualité de conservation hors du commun et peuvent être consommées jusqu’au mois de mai ! Dès le début du 20e siècle, le commerce se développe, la production de pommes augmente alors fortement avec une priorité pour les variétés « à couteau ». En 2007, la Pomme du Limousin prend une dimension européenne en décrochant une AOP (Appellation d’Origine Protégée), le pendant européen de l'AOC Français. La Golden montre qu’elle peut, en Limousin, révéler un caractère insoupçonné et contredire les idées reçues : une Golden n’est pas toujours farineuse et insipide... bien au contraire !

Le producteur

Auchan soutient depuis 1961 la Ferme de la Gontière, située à Comines, dans le Nord de la France. Cette PME qui cultive des champignons de Paris est, aujourd’hui, le deuxième producteur en France. Cultivés sur des tapis, dans du compost et de la tourbe, les champignons de la Ferme de la Gontière arrivent à maturité en sept semaines. La récolte a lieu 365/365 jours car les champignons ne peuvent attendre, sinon ils perdent leur croquant. Ils sont cueillis à la main, emballés et livrés en 24 heures dans tous les Auchan de France. Conservés au frais ils peuvent ensuite se garder jusqu'à cinq jours avant d'être dégustés.

Le produit

Auchan a mis en place une logistique fraîcheur qui permet de réduire au maximum le circuit entre la cueillette et le magasin, en passant par l’entrepôt. Ainsi, il ne s’écoule pas plus de 2 jours pour garantir la fraîcheur des produits.

Les circuits

Auchan dispose de 7 plateformes à travers la France : Samazan, Libercourt, Rognonas, Rungis, Strasbourg, Communay et Tours. Des entrepôts par lesquels transitent les fruits et légumes avant d’être livrés en magasin.

2. Le savoir-faire chez Auchan

Les partis pris

Le rayon « Fruits et légumes » est le cœur de l’hyper, sa « bulle de fraîcheur » : il se détache avec ses notes vives et colorées, ses étals riches et garnis. A l’instar des marchés, les étals sont présentés sur des îlots rassemblés par familles de végétaux et assortiments de couleurs. Toute l’année, 300 à 400 variétés de fruits et légumes sont ainsi mis à la disposition des consommateurs par des équipes de vendeurs spécialisés. Ces derniers accompagnent et guident les clients dans leur acte d’achat. Les produits sont garantis d’une fraîcheur exemplaire. « Mets en rayon que ce que tu achèterais ! », telle est la devise de l’enseigne. Les produits abîmés sont écartés des étals, les non-vendus sont donnés à des banques alimentaires ou des associations à la fin de la journée.

Rayon fruits legumes

La mise en rayon

Le rayon Fruits et légumes est construit autour de sept espaces spécifiques qui permettent de cibler l’offre… en un clin d’œil !

  • « Fruits et légumes » : c’est le coin des basiques. L’incontournable du quotidien. Tomates, pommes de terre, poireaux, carottes, pommes, poires, raisins… qui constituent le cœur de gamme et surtout les indispensables du foyer.
  • « Bio » : la mention Agriculture Biologique, repérable par le sigle AB, atteste d’un mode de production respectueux de l’environnement. Soucieux de la qualité et de la diversité de ses produits, Auchan s’engage à proposer une gamme de produits Bio pour les consommateurs à la recherche d’une démarche éco-responsable.
  • « Exotiques » : on peut y (re)découvrir des produits originaux pour des festins créoles ou tout simplement pour égayer le quotidien. Rares sur les marchés, les magasins Auchan sélectionnent régulièrement une gamme de produits exotiques.
  • « Produits de saison » : d’une fraîcheur à toute épreuve, ils sont aussi très abordables. « Les primeurs » annoncent l’arrivée des beaux jours et riment avec « printemps » : avec eux les assiettes sont en fête et se parent de notes colorées. Récoltés dans leur âge tendre (c’est pourquoi ils portent le nom de légumes « primeurs »), ils sont juteux et croquants. Leurs atouts : ils sont gorgés de vitamines et de minéraux, et sont très appréciés des personnes sensibles au niveau digestif puisque leurs fibres tendres (les pectines), sont très bien tolérées par les estomacs fragiles.
  • « Légumes anciens » : retour en grâce d’un passé révolu, certains légumes et végétaux oubliés reviennent au goût du jour. S’ils n’ont pas toujours été bien perçus, ils participent aujourd’hui à la richesse de la gastronomie. Topinambour, crosne, panais, cardons et autres rutabagas ont ainsi repris le chemin de nos assiettes.
  • « Maraîchage » : certains végétaux ont besoin de garder une fraîcheur exemplaire. Auchan déploie des moyens spécifiques : les salades sont conservées au frais grâce à des atomiseurs permanents.
  • « Petits prix » : les fruits et légumes pour tous à moins d’1 € ! Chez Auchan 14 produits (7 fruits et 7 légumes) sont vendus à moins d’1€ le kg, afin de permettre à tous de consommer des fruits et légumes tout au long de l’année.

Les prix

Outre les produits à moins d’1€ le kg, Auchan vous propose des promos sur les produits de saison. Ouvrez l’œil !

Les opérations

Tous les ans, à la fin du printemps, Auchan est partenaire de la Semaine de fraîch’attitude, organisée par l’Interprofession de la filière des Fruits et légumes frais. Cette semaine a pour vocation de faire découvrir ou redécouvrir ces produits et de renouer avec la notion de saisonnalité. Les magasins organisent des dégustations, des démonstrations culinaires et des promotions. Autre exemple, le magazine Rik&Rok propose une enquête, une BD et des recettes pour les enfants. La Fête du Primeur, quant à elle, met à l’honneur les fruits et légumes du début de saison, récoltés avant complète maturité (« primeur » ou « âge tendre »). Ces jeunes produits tendres et fondants dopent le moral et l’organisme après l’hiver.

3. Les plus

Zoom sur les « exotiques »

  • La banane plantain est de grande taille (20 à 40 cm). L’amidon de sa chair ne se transforme pas en sucres, ce qui explique qu’elle doit être cuite pour être consommée. Elle contribue à une bonne santé gastro-intestinale. Elle se conserve à température ambiante. Elle se cuisine comme un légume : en frites avec un travers de porc grillé au miel. En papillote à la cannelle pour accompagner un boudin noir. Tranchée et bouillie dans du lait de coco, additionnée de miel, elle fera un accompagnement divin. En dessert, elle peut-être servie poêlée et flambée au rhum avec une boule de glace rhum/raisins.
  • Le manioc : digeste et énergétique, il possède un fort aux d’amidon et de glucides. Il se cuisine en morceaux, en semoule ou en farine. Il est indispensable de le faire cuire, sinon il est toxique. Après l'avoir épluché et cuit dans l'eau pour attendrir sa chair, on peut le cuisiner en friture. Il peut servir à la préparation de couscous, tortilla, pain, beignets sucrés ou salés. On le retrouve aussi en accompagnement de viandes et de poissons, cuits à l'eau ou grillés. Pour déguster du manioc de qualité, il est préférable d'opter pour un tubercule dépourvu de moisissures ainsi que de traces bleues qui traduisent un fort taux d'acide. Il ne contient pas de gluten et joue un rôle de substitut de la farine de blé pour les personnes atteintes intolérantes. C’est un aliment fragile car son taux d’humidité est très élevé. Il faut donc le consommer rapidement. Il se conserve quelques jours au réfrigérateur.
  • La patate douce : selon les variétés, la peau et la chair peuvent être blanche, jaune, orange ou pourpre. La patate est particulièrement riche en vitamines A et B6, en cuivre et en manganèse. Elle s’adapte à toutes les recettes de pommes de terre. Cuite à l’eau ou à la vapeur, elle est idéale en accompagnement, divine avec des aiguillettes de canard. À l’antillaise. Faites cuire les tubercules coupés en cubes avec de l'oignon et des morceaux de courge dans du lait de coco assaisonné de clou de girofle, de cannelle et de sel. Elle fait aussi le bonheur des palais sucrés, simplement cuite au four, puis sucrée.
Fruits et legumes exotiques

Les légumes anciens

  • Le panais : discret aujourd’hui, il comptait parmi les légumes les plus consommées en Europe avant l’arrivée de la pomme de terre. Cette racine blanche, fruitée comme du céleri rave est aussi douce que la carotte. Il peut se consommer en purée, sauté, glacé, cuit vapeur, en beignets, en chips ou encore râpé cru comme une carotte. Le choisir ferme, pas trop gros d’un beau blanc crème, sans tâche, ni meurtrissure. Il se conserve jusqu’à 4 semaines dans le bac à légumes du réfrigérateur. Il peut être congelé, une fois blanchi 5 min à l’eau bouillante.
  • Le rutabaga : ce qu’on appelle aujourd’hui « salsifis » est en réalité de la scorsonère, une racine cultivée en France depuis le XVIIe siècle. Considérée comme « l’asperge du pauvre », le salsifis possède une saveur prononcée d’un délicat petit goût de noisette et de châtaigne et une texture fondante. Le choisir bien ferme (garantie de fraîcheur), de taille égale (afin de permettre une cuisson homogène) et plutôt fin (trop gros, il aura du mal à cuire au centre). Sa saveur fine en fait un excellent accompagnement des viandes grillées, braisées ou des poissons pochés. Simples à cuisiner, ils demandent un temps de cuisson assez long. La manière la plus courante est de les cuire dans l’eau, la plus courte en beignet.
  • Le salsifis : ce qu’on appelle aujourd’hui « salsifis » est en réalité de la scorsonère, une racine cultivée en France depuis le XVIIe siècle. Considérée comme « l’asperge du pauvre », le salsifis possède une saveur prononcée d’un délicat petit goût de noisette et de châtaigne et une texture fondante. Le choisir bien ferme (garantie de fraîcheur), de taille égale (afin de permettre une cuisson homogène) et plutôt fin (trop gros, il aura du mal à cuire au centre). Sa saveur fine en fait un excellent accompagnement des viandes grillées, braisées ou des poissons pochés. Simples à cuisiner, ils demandent un temps de cuisson assez long. La manière la plus courante est de les cuire dans l’eau, la plus courte en beignet.
  • Le topinambour : surnommé poire de terre ou artichaut de Jérusalem, il a longtemps souffert d’une réputation de « légume de disette ». Sa chair parfumée lui permet un retour en grâce dans nos assiettes. Choisir les moins noueux possible afin de faciliter l’épluchage. Pour préserver la blancheur de la chair, les placer à mesure de l’épluchage dans une eau citronnée. Les égoutter avant de les tailler. Ils peuvent être cuire à l’eau, sautés au beurre, pelés, taillés en fines rondelles, en gratin ou frits en chips.

4. A vous de jouer

Sains, naturels, frais, riches en vitamines et en nutriments, les fruits et les légumes sont au cœur du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé recommande de « Manger cinq fruits et légumes par jour ». Pour préserver leur fraîcheur, il faut bien les choisir et surtout bien les conserver pour apprécier leurs saveurs et bénéficier de leurs richesses nutritionnelles.

Quelques conseils et astuces.

Asperges

les choisir bien droites, dotées de bourgeons aux écailles bien serrées, le talon légèrement brillant et la tige cassante. Les conserver en botte jusqu’à trois jours emballées dans un linge, si possible les pointes vers le haut et placées dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Bien choisir ses fruits legumes

Carottes

qu’elles soient en bottes avec leurs fanes, en vrac ou en filets, elles ne doivent pas être conservées dans un endroit trop chaud (sous peine de ramollir). Au froid, elles gèlent et elles crevassent ; à l’humidité, elles pourrissent ; au sec, elles se dessèchent. Les primeurs se conservent deux jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, une semaine pour les carottes de conservation. Epluchées, elles se gardent quelques heures dans l’eau froide ; râpées, pas plus de 24 heures.

Cerises

elles doivent être bien charnues et revêtir une peau brillante et lisse, exempt de meurtrissure. Elles sont très fragiles et ne se conservent pas très longtemps, 24 à 48 h dans le bac à légumes du réfrigérateur, sans les avoir lavées. Pour une dégustation nature, les sortir de préférence un peu à l’avance pour les consommer à température ambiante.

Concombre

le choisir bien vert, brillant, ferme et sans rides. Il se conserve au frais dans le bac à légumes du réfrigérateur et se consomme dans les 2 à 3 jours.
 S’il est déjà entamé, le protéger avec du film alimentaire.
 Ne pas le laisser à température ambiante : il se dessécherait très vite et perdrait tout son croquant.
 A noter : le manger avec sa peau augmente l’apport en fibres. Il faut simplement bien le rincer avant de le déguster. Inutile de le faire dégorger : son eau est riche en vitamine et minéraux.

Courgette

elle supporte mal les variations de températures. Ne pas la garder plus de 48h dans le bac à légumes du réfrigérateur, emballée dans un long humide, elle perdrait sa saveur. Elle se peut congeler après avoir été découpée en tranches et blanchie quelques instants.

Fraises

fragiles, elles doivent être manipulées avec délicatesse. Choisir des fruits bien formés, rouges et dont la collerette et le pédoncule sont d’un beau vert vif. Eviter les feuilles jaunies ou les fruits avec des tâches : ils se conserveront mal et seront moins savoureux. Les fraises sont à consommer de préférence dès leur achat. Elles se conservent 2 à 3 jours au réfrigérateur, idéalement au-dessus des autres fruits et légumes.

Melon

le choisir lourd et ferme, mais pas trop dur. Une craquelure qui apparait près du pédoncule est un bon signe de maturité. Il se conserve de 2 à 6 jours en fonction de sa maturité à l’achat. Il se préserve au frais, bien emballé, dans une boîte hermétique ou en sachet afin qu’il ne communique pas son puissant parfum aux autres aliments.

Navet

petit ou gros, noir ou allongé, blanc ou violet, on en trouve en toute saison. Il doit être ferme et lourd, sa peau sans ride. Il se conserve plusieurs jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Mais il n’aime pas le film plastique qui l’entoure parfois.

Pommes de terre

indispensables dans une maison, il faut avoir en stock deux catégories, l’une courante genre bintje, destinée à la soupe, à la purée ou aux frites ; l’autre à la chair ferme, genre ratte ou roseval. Les pommes de terre supportent le bac à légumes du réfrigérateur mais préfèrent un endroit sec, aéré et à l’abri de la lumière. Les primeurs ne se conservent pas plus de 48 h dans le bac à légumes.

Potiron

il est souvent vendu entier ou par quartier. Entier, il se conserve parfaitement à l’air libre. S’il est coupé, il se maintiendra correctement 1 ou 2 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Raisin

il s’abîme très vite à l’air libre, mais il se conserve parfaitement dans le bac à légumes du réfrigérateur. Pour bénéficier de tous ses arômes, mieux vaut le sortir une heure avant dégustation.

Tomates

les choisir brillantes, fermes, avec une belle robe rouge et une peau bien lisse. Ne pas les placer au réfrigérateur, le froid dégrade leurs qualités gustatives. Ne les laver qu’au moment de les déguster. Retirer le pédoncule seulement après les avoir lavées.

Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies