Comparer sa mutuelle santé

Comparer en ligne pour trouver la bonne assurance

Les soins médicaux peuvent vite devenir un poste de dépense très important si vous rencontrez des problèmes de santé. L’Assurance maladie ne prenant que partiellement en charge les frais liés aux soins, les complémentaires santé, également appelées mutuelles santé , viennent compléter les remboursements.

Pour rester en bonne santé, il n’est pas obligatoire de casser sa tirelire. Il suffit de choisir la mutuelle la plus adaptée à vos besoins et au meilleur prix. Pour faciliter vos recherches, le mieux reste de mettre en concurrence les différentes complémentaires santé.
Voir plus En utilisant un outil très efficace, les comparateurs d’assurance santé en ligne, vous pouvez trouver la meilleure offre en quelques clics. Dans le cadre d’un partenariat, Auchan et LesFurets.com vous permettent de choisir l’assurance complémentaire santé qui vous correspond. Voir moins

Je compare Comparez d'autres assurances

Le remboursement des frais médicaux

Les contrats d’assurance complémentaires santé sont soumis à une réglementation stricte. Depuis l’entrée en vigueur du décret du 18 novembre 2014, ces contrats dits « responsables » ont pour obligation d’assurer le remboursement du ticket modérateur. En clair, la mutuelle doit prendre en charge le montant égal à la différence entre le tarif servant de référence à l’assurance maladie pour son remboursement et la somme reversée par celle-ci.

La consultation chez le médecin, la couverture des médicaments remboursés à 65%, et les frais liés aux soins optiques et dentaires sont des prestations couvertes par le contrat. Les frais d’hospitalisation sont également inclus.

Focus sur les frais d’optique

Si la couverture du matériel d’optique est supérieure au montant du ticket modérateur, la prise en charge des verres et de la monture reste limitée. Le financement est alors défini selon le niveau de correction.

  • Pour des lunettes à verres simples : le montant du remboursement est compris entre 50 et 470 euros.
  • Pour des lunettes à verres très complexes : la prise en charge est fixée à 200 euros au minimum et à 850 euros au maximum.
  • Pour les montures, la prise en charge maximale est limitée à 150 euros.

Quelles sont les garanties ?

Les assurés peuvent alors changer de lunettes (verres et monture) tous les deux ans. Si une évolution de la vue justifie un renouvellement, la période est réduite à un an pour les mineurs.

Quant aux personnes qui souffrent d’un déficit de la vue de près (hypermétropie) ou d’un déficit de loin (myopie) et ne souhaitent pas porter des verres progressifs, les garanties de l’assurance santé peuvent aller jusqu’à couvrir les deux paires de lunettes sur une période de deux ans.

Quelles sont les limites de la prise en charge ?

Dans leur prise en charge, les contrats responsables présentent certaines limites.

  • L’assuré doit prendre à sa charge la participation forfaitaire (soit 1 euro par consultation) et les franchises médicales.
  • S’il ne désigne pas de médecin traitant ou qu’il consulte un autre médecin sans prescription au préalable de la part du médecin traitant, l’assuré est alors en situation « hors parcours de soins ». Il est donc soumis à payer une majoration de la participation qui n’est pas prise en charge par la complémentaire santé.
  • L’assuré prend également à sa charge les dépassements d’honoraires s’il décide de consulter un spécialiste auquel la loi ne permet pas d’accéder sans passer au préalable par un médecin traitant.
    Le gynécologue, l’ophtalmologue, le psychiatre, le neuropsychiatre ou encore le stomatologue font partie des spécialistes qui ne nécessitent pas de consulter un médecin traitant au préalable.

Combien coûte une complémentaire santé ?

Plusieurs critères déterminent les prix des complémentaires santé. L’âge, le statut du souscripteur, les revenus ou encore le type de garanties souhaité figurent parmi eux. De manière générale, plus l’assuré souhaite étendre ses garanties, plus sa cotisation sera élevée.