Comparer son assurance emprunteur

Décès, divorce, chômage ou incapacité de travail : ces aléas de la vie sont couverts par l’ assurance emprunteur qui garantit le paiement d’un crédit immobilier à l’organisme prêteur en cas d’imprévu.

Dans le cadre de l’achat d’un bien à crédit, cette assurance est obligatoire. Vous n’êtes pas obligés de payer un prix exorbitant pour bénéficier de la meilleure couverture. Au contraire. Depuis l’entrée en vigueur de la loi Sapin II, vous pouvez faire jouer la concurrence grâce à la résiliation annuelle.
Voir plus Pour trouver la meilleure offre pour vous en quelques clics, il existe un outil très efficace, les comparateurs d’assurances emprunteur en ligne. Dans le cadre d’un partenariat, Auchan et LesFurets.com vous permettent d’économiser plusieurs milliers d’euros sur le coût de votre prêt immobilier.Voir moins

Je compare Comparez d'autres assurances

Qu’est-ce que l’assurance emprunteur ?

Cette garantie a vocation à protéger l’assuré et sa famille. En cas de décès, d’accident ou de maladie, la compagnie d’assurance prend en charge le paiement total ou partiel du prêt selon les modalités du contrat souscrit.

Comment choisir son assurance emprunteur ?

Dans un premier temps, le candidat emprunteur remplit une fiche standardisée d’information (FSI). Les indications qui apparaissent sur ce document permettent d’affiner les besoins en matière d’assurance de prêt. À l’aide des renseignements qu’il aura récoltés, l’assureur pourra proposer une solution adaptée aux besoins de l’assuré sur les différentes garanties et le niveau de couverture envisagés pour garantir le prêt.

Le candidat peut choisir son assurance emprunteur. Soit, il décide de sélectionner l’assurance proposée par son organisme de crédit négociée auprès d’un assureur. Ou bien, il se dirige vers le contrat d’assurance de son choix. Si le candidat emprunteur opte pour la seconde option, il peut faire appliquer la délégation d’assurance. C’est une des mesures phares de la loi Lagarde, entrée en vigueur en 2010. Pour la faire appliquer, le candidat emprunteur doit s’assurer que le contrat souscrit auprès de l’assureur de son choix présente bien le même niveau de garantie que celui proposé par l’organisme de crédit.

Quelles sont les différents types de garanties ?

Comme il est difficile d’anticiper les risques liés au décès, à l’invalidité ou encore à l’incapacité de travail, l’assurance emprunteur propose des garanties qui permettent à l’assuré de faire face à ces aléas de la vie.

La garantie en cas de décès.

En cas de décès ou d’invalidité grave, notamment nommée « Perte Totale et Irréversible d’Autonomie » (PTIA) à la suite d’un accident, cette garantie protège l’assuré. L’assureur endosse la responsabilité du remboursement des mensualités restantes dû à l’organisme prêteur. Cette couverture est nécessaire pour la sécurité du conjoint, des co-emprunteurs, ou encore des enfants.

La garantie en cas d’invalidité permanente/incapacité de travail.

Si l’assuré se retrouve dans une situation dans laquelle il n’est plus dans la capacité de travailler, donc d’avoir un salaire, cette garantie prend en charge le remboursement du prêt à la suite d’une maladie ou d’un accident.

La garantie en cas de perte d’emploi

En raison d’un taux de chômage élevé, la perte d’emploi est un risque réel. Cette garantie peut couvrir, intégralement ou partiellement, le remboursement des mensualités restantes. Son application est soumise à certaines conditions comme l’âge de l’assuré par exemple. Les modalités d’indemnisation varient d’un contrat d’assurance à l’autre.