Le vin rosé

Avec sa fraîcheur, ses arômes fruités et sa belle robe, le vin rosé est synonyme de soleil et de convivialité ! Il évoque de longues tablées en terrasse, des barbecues improvisés entre amis, des moments de détente et de plaisir en toute simplicité. Mais il est aussi un vin à la délicatesse insoupçonnée, qui propose des arômes riches et subtils. Voici quelques conseils pour bien choisir son vin rosé.

Comment choisir un vin rosé ?

Le vin rosé

Comme pour tous les vins, le choix d’un vin rosé est avant tout affaire de goûts personnels. Certains l’aimeront très fruité, d’autres apprécieront un vin rosé léger ou sec... Il n’y a pas véritablement de règles établies en la matière, mais davantage des guides qui pourront vous aiguiller dans votre choix d’un vin rosé.

Les différentes classifications, A.O.C., vin de pays ou vin de table, vous renseignent sur le niveau de qualité du vin. Les vins répondant à la norme Appellation d’Origine Contrôlée sont généralement plus fiables car produits dans une zone géographique bien délimitée, avec un cahier des charges très strict.

La région de production, le cépage utilisé, le millésime du vin, le cru... sont également des éléments à prendre en compte pour évaluer la qualité de vin. Mais le meilleur moyen de savoir si un vin rosé vous convient, c’est encore de le goûter !

Découvrez notre gamme de vins rosés !

Avec quoi boire un vin rosé ?

Le vin rosé est un vin facile à vivre, qui s’accorde parfaitement avec les repas simples, et peut accompagner tous les plats légers et frais, depuis l’entrée jusqu’au dessert. Il se marie tout particulièrement bien avec la cuisine du Sud.

Un vin rosé léger, de Provence ou d’Anjou, est un parfait complément aux hors-d’oeuvre, aux entrées, veau ou poissons en sauce... Avec les volailles, les viandes grillées, les fromages cuits, on préfèrera servir un vin rosé plus corsé, un rosé de Béarn ou des Riceys...

Un vin rosé fruité et doux, issu des cépages Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, ou Merlot, est idéal à l’apéritif, avec des poissons au four, de la charcuterie, ou des viandes blanches rôties. Un fromage frais de chèvre sera parfait avec ce vin rosé !

Les cépages de vin rosé

Longtemps considéré comme un vin secondaire, le goût des consommateurs pour le vin rosé a cependant amené les oenologues à réviser ce jugement. L'élaboration du vin rosé se heurte à des problèmes techniques précis et exige des connaissances spécifiques : le vinificateur sait bien les difficultés à obtenir un vin rosé fruité et équilibré à la fois, à maîtriser sa couleur, à être régulier d’un millésime à l’autre. Les cépages qui servent à l'élaboration des vins rosés sont très nombreux et ne sont pas spécifiques de ce type de vinification puisqu'ils servent aussi à la production de vins rouges. Selon les régions, on peut citer le merlot, le pineau d'Aunis, le pinot noir, le cabernet franc, le gamay, le grenache noir, la syrah, le mourvèdre...

Les vins de Provence ont une origine très ancienne, et le rosé est la grande spécialité de la région. Les spécialistes s’accordent même à dire que c’est le vin rosé qui serait le premier vin de l’histoire : les représentations anciennes montrent la pratique courante de la vinification en rosé, que ce soit en Égypte, en Grèce ou à Rome. Les vins rosés, comme le Coteaux d’Aix, le Bandol, le Cassis, ou le Côtes de Provence, ont donc une longue histoire derrière eux.

Découvrez notre gamme de vins rosés !

Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies